• Le vent nous portera

    Le vent nous portera 
    De Jojo Moyes, éditions Milady

    Résumé :

    "Animée par une soif d’aventures et de grands espaces, Alice s’éprend d’un bel Américain et s’empresse d’accepter sa demande en mariage, laissant derrière elle son Angleterre poussiéreuse. Mais le rêve américain est mis à rude épreuve au cours de la Grande Dépression dans la petite ville du Kentucky où elle atterrit, entre un mari qui s’avère décevant et un beau-père au tempérament ombrageux. 

    Aussi, quand la jeune femme répond à l’appel d’Eleanor Roosevelt pour créer des bibliothèques ambulantes afin de lutter contre l’illettrisme, c’est d’abord pour échapper à son quotidien étouffant. Elle se lie alors d’amitié avec Margery, une femme qui n’a peur de rien ni de personne. Ensemble, elles se jettent à corps perdu dans l’aventure et sillonnent à cheval les montagnes du Kentucky, bravant tous les dangers, pour apporter des livres dans les zones les plus reculées. Mais s’il y a bien une chose dont ces porteuses d’histoires ne manquent pas, c’est de courage."

    Citation (sans spoil bien entendu wink2) :

    "Alice observait ce spectacle avec émotion ; l'alcool, la chaleur et la musique circulaient dans ses veines. Elle sentit quelque chose céder en elle, quelque chose qu'elle n'avait pas voulu s'avouer, quelque chose de primordial ayant trait à l'amour, la perte et la solitude. Elle regarda Margery, dont l'expression s'était détendue, perdue dans ses rêveries, et pensa aux commentaires de Beth sur le fameux Sven. Peut-être consciente qu'on l'observait, Margery se tourna vers elle et sourit, et Alice s'aperçut avec horreur que ses joues étaient baignées de larmes.

    Les sourcils haussés de Margery formèrent une question silencieuse.

    - Juste un peu le mal du pays, répondit Alice.

    C'était la vérité, même si elle n'était pas certaine d'avoir découvert l'endroit dont elle était nostalgique."

    Avis :

    J'ai été heureuse de découvrir ce roman inspiré d'une histoire vraie.

    En effet, vous allez découvrir l'Amérique et plus particulièrement la petite ville de Baileyville dans le Kentucky en 1937 aux côtés d'Alice qui découvre le nouveau monde après avoir quitté son Angleterre natale.

    J'ai déjà trouvé que l'autrice avait bien repris le contexte de l'époque tout en parvenant à y glisser son point de vue notamment en ce qui concerne l'émancipation des femmes et la ségrégation raciale.

    Nos 6 héroïnes sont des personnages forts et chacune à son petit caractère bien trempé.

    L'intrigue est prenante, vous suivrez les bibliothécaires dans leur périple à cheval à travers les plaines et les montagnes pour transmettre la culture dans les lieux les plus reculés de leur état.

    J'ai beaucoup apprécié les notes d'humour qui sont subtilement glissées dans cette histoire.

    Naturellement, au début, j'ai plusieurs fois grincé des dents, face à la manière dont est traitée la femme. Si l'autrice ne l'avait pas fait, le récit n'aurait pas vraiment été mis dans le contexte de l'époque. Vous découvrirez surtout ce genre de scène au début de l'histoire et petit à petit l'histoire va se tourner vers l'émancipation de la femme.

    Je suis toujours aussi captivée par la plume de l'autrice que je trouve détaillée à souhait et captivante.

    Si vous avez envie de vous plonger dans une lecture historique addictive au coeur de l'Amérique et que vous aimez la plume de Jojo Moyes, je ne peux que vous recommander cette lecture.

    Je n'ai pas du tout vu passer les 400 pages de ce roman. Chaque chapitre compte environ une vingtaine de pages et le style d'écriture est assez aéré ce qui permet une lecture aisée. Pour le prix, vous pouvez vous procurer ce one-shot pour 19,50 euros ou 37.20 francs.

    Impossible de vous cacher que j'ai eu un gros coup de coeur pour ce roman. L'histoire m'a captivée du début à la fin et je n'arrivais plus à lâcher ce livre. Je me suis aussi beaucoup attachée à nos 6 bibliothécaires et ça a été très difficile de les quitter à la fin. Je ne peux que mettre la note de 10 sur 10 à ce livre et j'espère le relire dans quelques années.

    Pour ma prochaine lecture, je vais commencer ma PAL de l'hiver avec Twisted Tale : Réflexion d'Elizabeth Lim.

    Voilà les amis, j'arrive au bout de cette chronique, j'espère vous avoir donné envie de découvrir ce roman.

    Belle journée à tous et à bientôt !

     

    Le vent nous portera


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :